Communications
Depuis quelques années, la mode masculine n’a cessée d’être le théâtre d’importantes mutations au niveau des corps mis en scène à travers les figures du mannequinât. Le terme « mutation » est employé à dessein puisqu’il signifie, par son étymologie latine mutare, le changement de peau ; il semblerait en effet que l’homme, pris dans sa singularité de sexe, soit en train de véritablement modifier son enveloppe charnelle, révélant par là même une corporéité nouvelle. Ce passage du corps-sujet de l’homme au corps-objet, notamment dans les médias, a suscité une transformation d’un corps masculin dur et viril vers un corps davantage androgyne.
«DébutPrécédent12SuivantFin»
Page 2 sur 2

Credits: Website powered by Livod - Logo & Print by Agence Propaganda - Copyright © 2008 - 2015 Tendance Sociale.