Vendredi, 24 Septembre 2010 19:53

Rouquine you win Favori

Écrit par  Emilie Coutant

Non au rouxcismeIl n'y pas si longtemps (à peine un an?) les roux étaient les cibles préférées des petits plaisantins sur Facebook avec une multitude de groupes et de pages anti-roux plutôt moqueuses du style: "Un roux ne vieillit pas, il rouille", "Un roux ça ne vole pas, ça carotte" voire carrément hostiles et agressives: "Noyer son enfant quand on voit qu'il est roux", "Pourquoi faire des expériences sur les rats quand on a des roux?", "Association pour la chasse aux roux"...etc. Les exemples sont innombrables. On a même pu observer le lancement d'une journée de "coups de pied aux roux", initiée par un jeune canadien, et surtout d'un clip d'une violence certaine, réalisé par Romain Gavras pour Mia, mettant en scène une véritable chasse aux roux. Cette production, censurée sur Youtube, a eu au moins le mérite de poser la question de cette stigmatisation des roux, et a magistralement bien servi à faire parler de sa création cinématographique de l'année, on y reviendra...

Dès lors, la prise de conscience de cette hostilité, somme toute débile et mal intentionnée, fut rapide sur la matrice : "C'est moi ou les roux prennent trop cher en ce moment ?" et peu à peu la fronde pro-rousse s'est organisée et, dans le même ordre d'idées, des dizaines d'interfaces facebookiennes furent créées pour défendre, promouvoir ou afficher son soutien à la communauté des rouquins: "Pour qu'on arrête de martyriser les roux", "C'est décidé, j'arrête de rejoindre les groupes anti-roux", "Vive les roux", "Les roux sont mes amis"...etc. Et des sites Internet ont vu le jour pour lutter contre ce "roux-cisme" à l'instar de Bonjour les roux. Un compte Twitter "@safarou" organise quant à lui un safari des roux...

Il faut dire que la fièvre moqueuse ne faisait que prendre de l'ampleur après la vidéo -assez hilarante il faut le reconnaître- du jeune anglais défendant sa cause : "Les roux ont une âme"! Gros buzz au début de l'année, "south-parkiser" ensuite, et également parodiée version rap, on ne peut pas dire que ce coup de gueule ait vraiment servi la cause de nos rouquins et rouquines.

En effet, déjà depuis des siècles les roux sont accusés de tous les maux : soupçonnés tour à tour d'être des sorciers, des traîtres, des loups-garous, des ministres de l'intérieur, des vampires (voir l'article "rousseur" de Wikipédia), les exemples ne manquent pas. Dans les textes et les images depuis l'époque carolingienne, Judas, qui incarne le traître par excellence, est représenté avec une barbe et une chevelure rousse; dans de nombreuses cultures, les roux ont longtemps été considérés avec méfiance et ont toujours suscités fascination, stupéfaction voire répulsion.

 

La naissance de Vénus Botticelli

Toutefois, dans la symbolique, le roux, couleur des fauves et du feu, est également associé à la force et la vigueur. En outre, dans l'Antiquité, la beauté des femmes celtes, souvent rousses, était fort appréciée par les Romains, ce que leurs femmes ne manquèrent pas d'observer et, souhaitant séduire leurs compères, les Romaines brunes faisaient venir des perruques faites avec les cheveux roux et blonds des femmes des tribus germaniques. La rousseur fut également une caractéristique de beauté féminine à la Renaissance, à l'instar des modèles de Boticelli ou de Dürer, et fut louée dans de nombreux poèmes de Baudelaire à Barbey d'Aurevilly en passant par Apollinaire.

Rouquins et rouquines ont également leurs héros dans notre monde contemporain tels qu'Ariel la petite sirène de Disney ou Ron Weasley (joué par Rupert Grin) de la saga Harry Potter, et même  les superbes Nicole Kidman -dans son incarnation naturelle-, Marcia Cross (Brie dans Desperates Housewives), Julianne Moore, Kirsten Dunst, Christina Hendricks et Lindsay Lohan, ainsi qu'Ewan Mc Gregor ou même le Prince Harry. Même Scarlett Johansson a posé en rousse pour Vogue l'année dernière, c'est dire! Les roux et les rousses deviennent hypes et tendances. Rouquine you win!

   scarlett-johansson-vogue  luce-nouvelle-star rupert-grint marcia cross la-roux

Mais le revirement le plus notable en faveur de la rousseur s'est incontestablement joué en cette année 2010 avec la néo-starisation de nombreuses rouquines et de quelques rouquins depuis quelques mois dans le domaine de la musique: La Roux, Florence and the Machine, Luce et Benjamin de la "Nouvelle Star"... Mais surtout avec le dernier film de Romain Gavras (encore lui!) "Notre jour viendra" dans lequel Vincent Cassel et Olivier Barthélémy incarnent deux frères rouquins du Nord de la France qui, lassés des moqueries, décident de partir en quête d'une terre d'accueil: l'Irlande.  Provoc', spectaculaire et cynique, le premier long-métrage de Gavras est fidèle à l'esprit de son réalisateur, et,  si les roux ont "pris cher" jusqu'alors, pauvres, riches, juifs, arabes, homosexuels, rappeurs, vigiles, bourgeois, paysans : tout le monde en prend ici pour son grade. Les roux repartent à la conquête du monde, ou du moins de leur liberté dans celui-ci!  Tout en rousseur...  

Laissez un commentaire

Credits: Website powered by Livod - Logo & Print by Agence Propaganda - Copyright © 2008 - 2015 Tendance Sociale.