Lundi, 23 Novembre 2015 11:33

Ce qui se cache derrière le "Made in Bangladesh" Favori

Écrit par  Emilie Coutant
  • Galerie d'images

"Pour abolir le travail des enfants, vous devez le rendre visible", c’est l’adage de GMB Akash, un photographe bangladais concerné par les injustices subies par les enfants de son pays. Au Bangladesh, le travail des enfants est interdit depuis 1992. Mais sur le terrain, la réalité est tout autre. Akash a vu lors d’un reportage un enfant de 12 ans se faire battre car il était trop lent à la confection d’un t-shirt… Il s’est alors donné pour mission d’investiguer en profondeur sur cette problématique et a réalisé cette série photographique intitulée "Angels in hell", un nom en adéquation avec la réalité: des conditions de travail inhumaines, une enfance volée pour 6 à 10$ de salaire mensuel, et des millions d'articles envoyés dans les pays développés afin de satisfaire leur soif de consommation à bas prix.

"Si mes images mettent en lumière des réalités terrifiantes que des millions d’enfants doivent affronter chaque jour, alors j’ai accompli mon travail. Je parle de 7,4 millions d’enfants qui risquent leur vie chaque seconde pour pouvoir manger et se sortir de la pauvreté, c’est l’histoire de ceux dont nous nous soucions rarement."

Parce que l'on a tendance à oublier trop vite que 168 millions d'enfants travaillent actuellement dans le monde (source: OIT), parce que l'on s'intéresse encore trop peu aux origines de nos produits, la sélection de clichés de GMB Akash nous renvoie à cette réalité et nous invite à réfléchir à notre rôle en tant que consommateur. A se rappeler à chaque fois que l'on achète du "Made in bangladesh"...

Source: http://www.gmb-akash.com/stories1.php

[Entreprises vendant des produits fabriqués Bangladesh: Zara (Inditex) ;H&M ;Mango; Esprit; Camaïeu; Celio; Jules; In Extenso (Auchan); Tex (Carrefour);C&A; Top Shop; Primark...]

Laissez un commentaire

Credits: Website powered by Livod - Logo & Print by Agence Propaganda - Copyright © 2008 - 2015 Tendance Sociale.